Quel rôle joue la psychiatrie dans les persécutions raciales et religieuses

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Fin février, s’est tenue la conférence-débat : « Réflexions sur les persécutions raciales et

religieuses », organisée par la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) de

Belgique dans l’auditorium des « Églises de Scientologie pour l’Europe » à Bruxelles. Un des

chapitres de la vidéo de la CCDH, Psychiatrie : La vérité sur ses abus, a été visionné.

Le Dr Szasz, professeur émérite de psychiatrie de New York, a longtemps critiqué l’utilisation de la psychiatrie en tant que moyen de contrôle social et politique en déclarant : « Bien que nous l’ignorions, de notre temps, nous avons été les témoins de l’État thérapeutique. Il s’agit de l’implication majeure de la psychiatrie en tant qu’institution de contrôle social. Lorsque je prononce le terme d’ « État thérapeutique », je le prononce de manière ironique, il est thérapeutique pour les gens qui s’occupent d’enfermer les autres, et qui appliquent les thérapies. Ce n’est thérapeutique ni pour les victimes, ni pour les patients ».

Le but de la conférence était de mettre en évidence, au cours de l’histoire récente de l’humanité,

des similitudes dans l’origine de certaines persécutions raciales, ethniques et religieuses. Un

invité d’origine juive a partagé la tragique histoire de sa famille déportée, dans une France coupée

en deux, sous l’occupation allemande.

Les sujets considérés lors de cette conférence ont été : le génocide peu connu des ethnies Herero

en Namibie (1904-1907) et ses camps de la mort ; l’eugénisme de Francis Galton ;

l’hygiène raciale de Eugen Fisher ; l’holocauste de la Seconde Guerre Mondiale ; la guerre du

Kosovo (1989-1999) et la mise en place de l’apartheid en Afrique du Sud avec le psychologue

hollandais Hendrik Verwoed. L’important rôle des psychologues et psychiatres dans la diffusion et

la mise en œuvre de ces idées a été mis en relief.

La CCDH a été co-fondée en 1969 par l’Église de Scientologie et le Dr Thomas Szasz. La CCDH

se consacre exclusivement à éradiquer les abus dans le domaine de la santé mentale et à la

protection des droits des patients.

« La ‘Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme’ a révélé le nombre scandaleux d’internements sous contrainte en psychiatrie dans l’ensemble du pays et me les a rapportés. Elle m’a fait prendre conscience du besoin de réforme dans ce pays. » a déclaré, il y a quelque temps, un député français.

Pour plus d’information, visitez : www.ccdh.fr ou http://www.scientologie.fr/

Contact presse : 01.53.33.52.09

Cliquez ici pour vous désinscrire

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »